Category Archive Economie

La Taxe sur la Valeur Ajoutée (TVA) pour entreprises : TVA intracommunautaire

La taxe sur la valeur ajoutée (TVA) est une taxation qui est effectuée sur la vente de produits et de services et qui est intégrée dans le prix de la grande majorité de ces biens de consommation qui sont souvent utilisés.

Que ce soit pour les particuliers ou les entreprises, la TVA est appliquée. Chacun de ces acteurs de la société se voit donc dans l’obligation de respecter cela. Les entreprises européennes qui font un échange des biens et services doivent par exemple se soumettre au fonctionnement de la TVA intracommunautaire.

Vous souhaitez en savoir davantage sur le fonctionnement de la TVA intracommunautaire, et bien suivez l’accès ci-dessus et découvrez un contenu informatif qui vous en apprendra énormément sur : le principe de cette TVA ; son fonctionnement ; et comment bénéficier d’un remboursement. Si vous êtes une entreprise qui exerce dans l’Union européenne, ceci vous concerne. Faites également des recherches de façon générale sur les taxes.

L’importance des taxes de façon générale dans une société

Vous ne vous en rendez peut-être pas compte, mais vous payez des centaines de taxes différentes par semaine. La TVA est une taxe sur la consommation intérieure. Les biens exportés du pays sont donc exonérés, ils entrent dans le pays, c’est pourquoi lorsque les gens cessent de dépenser de l’argent, ce n’est pas bon pour le pays. La plupart de ces taxes sont obligatoires et vous n’avez de ce fait pas d’autre choix que de vous y soumettre.

Ces obligations sont utiles dans le fonctionnement de nombreux services. Les taxes favorisent le financement des services gouvernementaux : Protection sociale, santé, éducation, infrastructure. La TVA est importante dans la vie de la société, elle a un impact réel et de ce fait il est important pour tous les acteurs de faire la part des choses. Les sociétés fonctionnent avec des règles et des obligations, respectez-les.

 

Réussir à monter son e-commerce : le Dropshipping.

Comme vous le savez, en ce moment nous nous trouvons dans une crise sanitaire. Même si les chiffres commencent à être encourageant, nous savons tous que l’économie du pays va être fortement impactée par ce qui vient de se passer. C’est pourquoi, il est peut être judicieux de penser à un nouveau domaine d’activité. Certaines entreprises ne pourront malheureusement pas reprendre du service après près de 2 mois dans faire de chiffre. Ce qui est relativement gros pour des petites entreprises.

Mais, dans quel domaine se lancer vraiment ? Nous allons aujourd’hui parler de vente en ligne, et plus particulièrement de dropshipping.

Qu’est ce que c’est le dropshipping ?

Il s’agit de vente en ligne sans avoir de stock. Comment est-ce possible ? Tout simplement, vous êtes une vitrine. Vous créez donc votre site internet. Ensuite, il va falloir vous trouver un fournisseur spécialisé dans le dropshipping.

En effet, tous les fournisseurs ne font pas de dropshipping. Il est donc important de le préciser. Et enfin, vous n’aurez qu’à mettre le tarif que vous souhaitez appliquer sur les différents articles que vous allez vendre et le fournisseur se chargera de l’envoi des commandes. Vous avez donc qu’à faire votre site internet et le côté marketing de celui ci pour pouvoir acquérir une indépendance financière intéressante.

Et les points négatifs ?

Il n’y a pas beaucoup de points négatifs en ce qui concerne le dropshipping. Sauf, je dirais, qu’ils peuvent avoir une mauvaises réputations car la plupart des objets venant directement de chine peuvent être de mauvaises qualités. Mais vous pouvez bien évidemment des fournisseurs venant de d’autres pays.

Et, bien évidemment, il y a le côté délai de livraison. Si la personne n’est pas au courant qu’elle est sur un site de dropshipping, il se peut qu’elle mette du temps à recevoir son colis. Et cela peut agacer certaines personnes, surtout si elles ont l’habitude d’acheter en France.

Mais dans tous les cas, cela permet donc de se lancer dans un domaine d’activité qui ne désemplie pas. La vente en ligne n’a jamais été aussi importante qu’aujourd’hui !

recession

L’impact économique de la crise sanitaire 2020

Jamais la France dans l’histoire n’avait traversé pareille crise sanitaire, une épidémie qui paralyse son économie et vient poser de nombreuses questions sur le fonctionnement de la mondialisation.

Manque de masque, manque de réactifs pour les tests de dépistage de la maladie, viennent hanter notre système économique sur l’importance d’entreprise autochtone pour s’assurer une pérennité en cas de grave crise comme celle-ci. Mais ces questions sont les sujets de demain, aujourd’hui l’enjeu principal est de sortir avec le minimum de pertes humaines de cette crise sanitaire, oui, mais à quel prix?

porte-monnaie-videLes enjeux économiques de demain

Notre Premier ministre hier soir suite à une longue prise de parole, nous a assuré que le pire était à venir avec une récession de l’ordre de -8% et une diminution significative de la richesse nationale. La France face à la crise a su mettre en place un système social très généreux contrairement à nos voisins outre atlantique qui déplorent plus de en plus de salariés en situation précaire et de chômage comme le présente le mag de la startup jobphoning, un spécialiste de l’actualité économique internationale.

Le chômage partiel instauré par notre gouvernement est un levier avantageux qui permet aux entreprises de maintenir l’emploi et de ne pas sombrer économiquement.

Mais entrer en récession économique ça signifie quoi ?

La récession ou la décroissance économique a un impact direct sur le quotidien  des membres d’un pays, les échanges commerciaux et financiers se raréfient provoquant :

– une baisse de la production nationale avec une chute du PIB significative

– Par conséquent une baisse de besoin de main-d’oeuvre entraîne une forte augmentation de chômage, le travail devient de plus en plus précaire

– Un pouvoir d’achat en berne pour une grande partie des ménages

– Une restriction des budgets de l’État

– Une dépréciation boursière

Notre pays est peut-être à l’aube de la plus grave crise économique jamais traversée avec une remise en cause totale de l’hyperconsommation, une aubaine pour les écologistes qui prônaient un retour à l’essentiel, une réalité clairement expliquée dans cet article de l’OMC.

Créer son entreprise, est-ce simple ?

Vous avez une idée d’entreprise et vous avez envie de vous lancer ? Avant de faire cela, il faut donc penser à de nombreuses chose. En effet, devenir chef d’entreprise n’est pas simple. Non. Les démarches en soi peuvent paraître l’être mais il faut tout de même être sur de soi quand on se lance.
Tout d’abord, il faut donc penser à l’idée que nous avons eu. Est-ce réellement un marché où nous pouvons avoir des clients potentiels ? En effet, si vous partez dans quelque chose qui, certes, n’a pas encore vu le jour mais qu’il y a une raison pour cela, ce n’est pas prudent. Vous allez perdre du temps et de l’argent en agissant ainsi. Il est donc important de faire un business plan avant de se lancer dans une quelconque création d’entreprise.
Si vous avez donc penser à tout cela est que vous êtes sur de vous, il va donc falloir passer aux démarches suivantes.

Le statut juridique.

Afin de pouvoir créer son entreprise et qu’elle existe comme telle, il vous faudra donc choisir un statut. Mais, Quel statut juridique choisir ? Il est vrai qu’il y a énormément de statuts disponibles pour les entreprises. Vous devez donc choisir le statut qui correspond le plus à vos besoin et donc qui vous apportera plus d’avantages que d’inconvénients. Si par exemple, vous faites quelque chose seul, vous pouvez choisir le statut SASU. Il permet donc de gérer une petite entreprise étant une Société par Actions simplifiées Unipersonnelles mais qui vous permet également d’avoir un régime social général. Ce qui est beaucoup plus simple, que le régime social des entreprises.

Le choix de la banque pour votre entreprise.

Bien évidemment, vous allez devoir choisir une banque pour votre entreprise. Vous ne pourrez pas recevoir l’argent gagné grâce à votre activité directement sur votre compte en banque. Il y a des charges et un chiffre d’affaires à faire. Pour cela, vous pouvez donc recevoir tous les gains sur un compte en banque professionnel et vous verser, par la suite, un salaire. Le choix de la banque s’impose aux vues des potentielles demandes que vous pouvez avoir à leur demander. Si c’est une banque qui à des taux peu intéréssant, ce n’est pas forcément utile d’aller dans celle ci. En effet, vous pouvez avoir besoin de trésoreries, pour n’importe quelle raison. C’est pourquoi, il est important de ce poser se genre de questions quand on crée son entreprise.

Avoir de bons locaux.

Qu’importe votre activité, il vous faudra surement des locaux. Que cela soit pour faire de l’immobilier, de la vente ou bien de la création, il vous faudra des locaux pour pouvoir recevoir vos potentiels clients et pouvoir leurs offrir des services. C’est pourquoi, il est important le choix des locaux. Vous devez être bien situé. Si vous êtes dans une zone commerciale, par exemple et que vous vendez, c’est l’idéal.

Il ne faut pas se trouver trop éloigné des habitations. En effet, les gens peuvent ne pas vouloir faire la route, surtout si vous êtes le seul magasin ouvert.

Si vous êtes plutôt dans l’entreprise de service, il faudra donc plutôt vous trouver dans un centre de ville. Vous allez être plus facilement visible et les gens viendront donc plus facilement à votre rencontre.

Dans tous les cas, créer son entreprise n’est donc pas une partie simple. Il va donc falloir penser à de nombreux petits détails, qui n’en sont pas réellement. Vous verrez qu’après avoir réfléchi à tout cela et suivi ses conseils, vous aurez plus de facilité à vous faire connaître et donc à développer votre entreprise. A vous donc de faire le nécessaire.